abaissement

Aus Wiktionary, dem freien Wörterbuch
Zur Navigation springen Zur Suche springen

abaissement (Französisch)[Bearbeiten]

Substantiv, m[Bearbeiten]

Singular

Plural

l’abaissement

les abaissements

Worttrennung:

a·baisse·ment, Plural: a·baisse·ments

Aussprache:

IPA: [abɛsmɑ̃], Plural: [abɛsmɑ̃]
Hörbeispiele: —, Plural:

Bedeutungen:

[1] Vorgang, etwas zu senken, herunterzulassen und ähnliches; Senken, Herunterlassen, Niedrigstellen
[2] Vorgang, den Wert zu senken, vermindern; Herabsetzung, Senkung, Sinken, Minderung
[3] veraltet: Vorgang, jemanden seiner Macht/seines Einflusses zu berauben; Vernichtung
[4] veraltend, moralisch: Erniedrigung

Herkunft:

seit dem 12. Jahrhundert belegte Ableitung von dem Verb abaisser → fr mit dem Suffix -ment → fr[1][2]

Synonyme:

[2] diminution
[3] anéantissement
[4] dégradation, humilation

Unterbegriffe:

[4] abaissement volontier

Beispiele:

[1] « À chaque gonflement de la vague enflée comme un poumon, ces fleurs, baignées, resplendissaient ; à chaque abaissement elles s’éteignaient ; mélancolique ressemblance avec la destinée. »[3]
[2] « Les colons n’en avaient pas fini avec les froids rigoureux. On sait que, dans l’hémisphère boréal, le mois de février se signale principalement par de grands abaissements de la température. »[4]
[2] « Je frissonnais, non pas seulement parce que la pièce était froide, mais parce qu’un notable abaissement thermique (contre le danger et, faut-il le dire, le léger agrément duquel on ne cherche pas à réagir) est causé par certaines larmes qui pleurent de nos yeux, goutte à goutte, comme une pluie fine, pénétrante, glaciale, semblant ne devoir jamais finir. »[5]
[3] « Après l’abaissement des Carthaginois, Rome n’eut presque plus que de petites guerres et de grandes victoires, au lieu qu’auparavant elle avait eu de petites victoires et de grandes guerres. »[6]
[4] « Vous avez vu ma honte et mon abaissement ; »[7]
[4] « Fils du ciel, je fuirai les honneurs de la terre ; / Dans mon abaissement je mettrai mon orgueil ; / Je suis le roi banni, superbe et solitaire, / Qui veut le trône ou le cercueil. »[8]
[4] « Les autres n’ont connu que leur propre bassesse. / Mais vous avez connu le même abaissement. »[9]
[4] « Elle [= La philosophie] sert à détourner les exploités de la contemplation périlleuse pour les exploiteurs, de leur dégradation, de leur abaissement. »[10]

Charakteristische Wortkombinationen:

[2] l’abaissement d’un taux, l’abaissement de la température

Übersetzungen[Bearbeiten]

Referenzen und weiterführende Informationen:

[1, 2] LEO Französisch-Deutsch, Stichwort: „abaissement
[1–4] PONS Französisch-Deutsch, Stichwort: „abaissement
[1–4] Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales „abaissement
[1–4] Paul Robert: Le Nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française ; texte remanié et amplifié sous la direction de Josette Rey-Debove et Alain Rey. Dictionnaires Le Robert, Paris 2009, ISBN 978-2-84902-386-0 (bei Klett/PONS unter der ISBN 978-3-12-517608-9 erschienen) Seite 2.

Quellen:

  1. Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales „abaissement
  2. Paul Robert: Le Nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française ; texte remanié et amplifié sous la direction de Josette Rey-Debove et Alain Rey. Dictionnaires Le Robert, Paris 2009, ISBN 978-2-84902-386-0 (bei Klett/PONS unter der ISBN 978-3-12-517608-9 erschienen) Seite 2.
  3. Victor Hugo: Les Travailleurs de la mer. Tome II, Émile Testard, Paris 1892 (Wikisource), Seite 75.
  4. Jules Verne: L’Île mystérieuse. Jules Hetzel et Cie, Paris 1875 (Wikisource), Seite 203.
  5. Marcel Proust: Le Côté de Guermantes. In: À la recherche du temps perdu. Tome VIII, Gallimard, Paris 1921 (Wikisource), Seite 20.
  6. Montesquieu: Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence. In: Édouard Laboulaye (Herausgeber): Œuvres complètes de Montesquieu. Tome II, Garnier, Paris 1876 (Wikisource), Seite 151.
  7. Voltaire: Brutus. In: Œuvres complètes de Voltaire. Tome II, Garnier, Paris 1877 (Wikisource), Seite 363.
  8. Victor Hugo: L’âme. In: Odes et Ballades. Ollendorf, Paris 1912 (Wikisource), Seite 205.
  9. Charles Péguy: Ève. L'Artisan du Livre, Paris 1914 (Wikisource), Seite 135.
  10. Paul Nizan: Les Chiens de garde. Maspero, Paris 1965 (Wikisource), Seite 93.